in

Quelle formation suivre pour devenir jardinier

jardin et jardinage (6)

Un diplôme n’est pas nécessaire pour exercer le métier de jardinier. Toutefois, les professionnels titulaires d’un CAP ou d’un BTS auront plus de chances de trouver du travail. Un jardinier peut travailler en tant qu’entrepreneur ou en tant que travailleur indépendant. Ce choix aura un impact sur le salaire du jardinier. Pour un jardinier entrepreneur, la quantité de travail effectuée et le nombre de clients servis détermineront le salaire. Le premier objectif d’un jardinier est d’embellir un espace vert.

Les missions du jardinier

Le jardinier est un professionnel qui entretient de beaux jardins. Le jardinier est un membre important du domaine de l’environnement. Il effectue de nombreuses tâches en fonction de la saison et de l’espace.

Le jardinier est responsable d’un large éventail de tâches, notamment l’entretien et l’aménagement des espaces verts, ainsi que l’entretien des jardins publics.

  • Mise en terre des graines et des semis
  • Protection des plantes et des petits arbres
  • Préparation du sol avant la plantation
  • Remplacement des plantes en fin de vie
  • Après avoir coupé les mauvaises herbes, s’occuper du recyclage des déchets verts
  • Il doit veiller à ce que les machines soient correctement entretenues.
  • Entretien permanent du gazon et des pelouses.

Le jardinier effectue également des travaux d’entretien légers, comme des travaux de maçonnerie. Son travail commence généralement le matin. Toutefois, les tâches et les horaires peuvent changer en fonction de la saison et du type de travaux.

Formation professionnelle en jardinage

Il existe de nombreuses formations pour devenir un jardinier certifié. Il s’agit notamment du CAPA travaux paysagers, du BTS aménagement paysager, du BTS sciences et technologies de l’agriculture et du vivant, et du bac pro aménagement paysager.

A LIRE :   Guide d’achat pour bien choisir son matelas

Le CAPA de travaux paysagers permet d’occuper un poste d’ouvrier qualifié capable d’entretenir des jardins et des espaces verts.

Le bac pro aménagement paysager prépare les élèves à devenir paysagistes ou techniciens. Le diplôme est reconnu par l’État et est valable pour une durée de 3 ans. La formation apprend aux élèves l’utilisation du matériel, le travail en équipe, et beaucoup de choses sur la végétation.

Les étudiants intéressés par la gestion des terres, la protection de l’environnement et l’agriculture trouveront dans le baccalauréat STAV une excellente opportunité. Des stages individuels et en équipe sont requis au cours de cette formation pour aider les étudiants à mettre la théorie en pratique.

Le titulaire du BTS Biologie, technologie et sciences du paysage sera chargé de concevoir un paysage ou d’aménager des espaces verts. Sa tâche principale sera de prendre des mesures topographiques et de créer des plans d’aménagement pour un jardin.

Il faut avoir les bonnes qualités pour être jardinier

Le métier de jardinier est un métier d’extérieur qui peut être exercé en équipe. Il faut avoir quelques qualités pour réussir dans le secteur du jardinage. Le premier atout d’un jardinier est sa condition physique. En effet, il doit souvent porter des objets lourds, ce qui exige à la fois de la force physique et de l’endurance.

Un jardinier doit également avoir une bonne connaissance des plantes, des fleurs, des outils et des machines qu’il utilise.

Pour être un bon jardinier, vous devez avoir un bon sens des relations humaines. Cela vous aidera à vous intégrer dans votre équipe et vous permettra également d’avoir un contact direct avec vos clients pour gagner leur confiance. Un jardinier doit être méticuleux même pour les gros travaux et ne rien laisser au hasard.

A LIRE :   Comment fabriquer une bougie simplement ?

Le dernier point est la formation du jardinier. Avoir un certificat de qualification professionnelle de jardinier paysagiste maçon donne de la crédibilité et met en confiance les clients.