in

Quel R pour une bonne isolation de toiture ?

isolation toiture

Le domaine de la construction, surtout pour les offres de matériaux destinés à l’isolation, est souvent associé à des termes assez complexes. Que ce soit des murs ou de la toiture, on se retrouve vite confronté à des valeurs comme RU ou encore Lambda. Pour l’isolation de toiture, on parle surtout de valeur R. En principe, elle représente l’épaisseur que le matériau d’isolation devrait avoir. La valeur change ainsi selon le type de matière utilisé. Ainsi, découvrons dans cet article la valeur R idéale pour une bonne isolation de toiture. 

C’est quoi la valeur R ?

Quelques valeurs sont nécessaires pour bien définir la valeur R d’une isolation pour le toit. La valeur R : appelée aussi valeur RcR indique l’épaisseur d’isolation de toiture parfaite pour isoler thermiquement. Plus R est élevé, plus l’isolation thermique pour votre toiture est la meilleure. R est calculé en fractionnant l’épaisseur (en mètres) des éléments d’isolation par la valeur Lambda. Cette dernière est la plus importante des valeurs pour l’isolation du toit. Lambda dévoile la chaleur conduite par les éléments d’isolation.

Quelle importance pour la valeur R ?

La valeur R est très importante, car elle vous permet notamment de bien calculer l’épaisseur nécessaire pour un certain matériau d’isolation. Posséder ces infos utiles avant de faire une isolation de toiture ou des combles est indispensable. Par exemple, si vous désirez utiliser de la laine de mouton pour isoler votre toit, avec une dimension de 10 cm (et à une valeur lambda de 0,035 W/m²K) ; la valeur R est de 0,10 (mètres) multipliée par 0,035, cela donne une valeur Rc de 3,5.

A LIRE :   Nos conseils pour la location de matériel de jardinage
  • Rc (laine de mouton) = 0,10 (m) x 0,035 = 3,5
  • Par ailleurs, le calcul d’une valeur R est crucial si vous voulez demander une subvention.

Quelle R est-elle performante ?

La performance d’une isolation se définit par sa résistance face à la chaleur (thermique). Plus elle est élevée, plus vous ferez d’économie d’énergie.

Pour une nouvelle construction, pour construire un bâtiment qui répond aux obligations Bâtiments Basse Consommation ou RT 2012, il faut sélectionner les performances thermiques idéales pour l’isolation d’un bâtiment et sélectionner les valeurs minimales d’efficacité, pour le toit ou pour les murs :

  • R = 8m2.K/W pour le Toit (combles perdus et rampants) ;
  • R = 4m2.K/W pour les parquets bas et les différents types de murs.

Pour une maison en rénovation, sélectionner le minimum des valeurs de performances répondant à la fois aux réglementations du crédit d’impôt et du CEE (Certificat d’Efficacité Énergétique) est indispensable. À ​​savoir :

  • R ≥ 4,5 m2 K/W pour Toitures et terrasse ;
  • R ≥ 6,0 m2 K/W pour Rampants de toit et/ou plafonds des combles ;
  • R ≥ 7,0 m2 K/W pour échafaud de combles perdus ;
  • R ≥ 3,0 m2 K/W pour passerelle ouverte, Plancher bas au-dessus du sous-sol ou au-dessus du vide sanitaire ;
  • R ≥ 3,7 m2 K/W pour les murs.

Dans l’ensemble, la valeur R (en m².K/W) idéale est le résultat de l’épaisseur (e) et de la valeur Lambda λ (conductivité thermique) du matériau : R = e (mètre) / λ.