620837745a418.jpeg

Comment créer une marketplace local ?

Une marketplace locale est un espace numérique représenté par une plateforme en ligne, rassemblant un groupe de vendeurs de services et de biens d’une même localité. Toutefois, la mise en place d’une telle plateforme numérique nécessite la conformité à quelques exigences. En quelques lignes, nous allons vous présenter les étapes à suivre pour créer votre marketplace local !

Faire une analyse du marché et définir votre persona

Grâce au numérique et à internet, il existe dorénavant des outils comme TheNest pour vous aider à mettre sur pied votre marketplace.

Cependant, en premier lieu, vous devez penser à étudier votre projet pour vous assurer de sa réalisation. Pour ce faire, il vous faut être en conformité avec une stratégie adaptée et fixer des limites sur votre secteur d’activité. Ensuite, vous devez procéder au choix de votre marché cible (niche ou généraliste) et identifier des produits et services présents sur ce dernier.

Dans ce domaine, l’analyse de la concurrence est capitale. À partir de là, il vous faut mettre en avant vos points faibles et vos points forts. Tout ceci est déterminant pour le lancement de votre marketplace. L’identification de votre persona passe par le recrutement de vendeurs de votre localité qui doivent être captivés par le projet. Cela est nécessaire pour diversifier et agrandir l’offre à proposer sur votre plateforme.

A LIRE :   Choisir le bon outil pour créer son Site Internet facilement en ligne

Mettre en place un modèle de business

Cette étape consiste à la mise au point d’une stratégie de business. Elle doit être élaborée selon les données de la concurrence et appropriée à votre marketplace. Les exigences qui découleront de cette stratégie doivent être imposées aux vendeurs recrutés. Parmi ces exigences, on peut énumérer :

  • un plan d’abonnement pour les locaux, offrant divers coûts liés à un type variable de service bien précis ;
  • les commissions qui seront facturées sur chaque transaction menée entre les deux parties (le vendeur et l’acheteur) ;
  • les frais ponctuels, ils sont exclusivement prélevés lors de l’exposition par le vendeur d’un article sur la marketplace ;
  • les frais d’inscription qui eux, sont versés par les vendeurs qui choisissent d’adhérer à la plateforme en ligne locale ;
  • les frais d’adhésion qui sont obligatoires pour les acheteurs compte tenu du fait que ces derniers ont accès à plusieurs promotions et offres avantageuses grâce à leur compte client.

En somme, en tant que responsable de l’espace commercial en ligne, vous devez définir un plan de business adéquat pour votre plateforme. Cela doit être fait vis-à-vis des clients et des vendeurs.

Renseignez-vous sur les conformités juridiques et comptables

Comme vous le savez, la création d’une marketplace contribue à un apport économique très important. Que ce soit le vendeur, le client et même vous, tout le monde exerce un financement sur/vers la plateforme. De plus, ce processus commercial est reconnu par la législation, ce qui implique le respect d’un certain nombre de règles juridiques et comptables.

Néanmoins, sur le plan juridique, il vous faut avoir des informations sur les options en rapport à la gestion des paiements et des encaissements. Vous devez également vous renseigner sur les divers systèmes d’encaissement pour les tiers et leur mise en place. N’oubliez pas l’agrément nécessaire pour l’exécution des paiements ou les monnaies virtuelles.

A LIRE :   5 raisons pour lesquelles votre entreprise a besoin d'un bon site web

Pour faciliter les transactions financières rapides entre les clients et les vendeurs, vous pouvez mettre en œuvre des partenariats. Les partenaires seront directement liés aux prestataires externes de services de paiement ou aux établissements de paiement. Entre autres, rappelez-vous aussi de définir les conditions globales d’utilisation de votre outil numérique. Si c’est déjà le cas, mettez-le régulièrement à jour.

Sur le plan comptable, nous vous exhortons à créer sur votre marketplace, un historique des données liées aux transactions financières des vendeurs engagés. Ces informations doivent être nécessairement sauvegardées. Sans oublier que la TVA doit être gérée de manière transparente, car elle est l’une des obligations comptables dominées sur les marketplaces. Pour cela, la présence de la TVA doit se constater sur les commissions.

Pour la création de votre marketplace, définir le budget approprié

Il n’existe pas de fonds fixes pour investir dans un espace de commerce sur le Net. Par contre, il vous faut avoir le budget nécessaire pour supporter certaines dépenses. De manière générale, ces coûts doivent prendre en compte :

  • les diverses fonctionnalités et le type de module que vous désirez ;
  • votre business plan, c’est la base principale de votre projet de marketplace ;
  • La technologie à utiliser pour votre plateforme en ligne (CMS, l’outil SaaS, les solutions open source).

Il y a aussi les employés à recruter pour l’administration de votre place de marché numérique et pour coordonner les vendeurs. Vos stratégies marketing pour la promotion de votre site (campagnes sur l’outil Google Ads, mise en œuvre de pub sur les réseaux sociaux, annonces publicitaires sur des sites spécialisés) sont aussi valables.

A LIRE :   Pourquoi utiliser un panneau publicitaire pour son entreprise ?

Selon le cas, le budget à prévoir pour la réalisation de votre marketplace peut varier entre 50 000 euros (pour les petits projets) et à peu près 150 000 euros (pour les entreprises importantes qui ont une valeur non négligeable sur le marché).